Ambassadeurs de l'OSE

Malgré la stabilité de la situation économique en Suisse et dans le monde ces dernières années, les dons et les legs n’ont cessé de diminuer. Aujourd'hui, avec la crise sanitaire mondiale, de nombreux Suisses et Suissesses de l'étranger se trouvent dans des situations précaires : Les ambassadeurs de l'OSE s'engagent pour que les droits des 770 900 Suisses de l'étranger continuent d'être entendus et respectés. Pour ce faire, ils soutiennent l’OSE qui se bat depuis plus de 100 ans pour donner une voix aux expatriés suisses.

 

Pierino Lardi, Vénézuela

Pierino Lardi est un Suisse de 73 ans qui vit actuellement à Caracas, au Vénézuela. Il est membre du Conseil des Suisses de l'étranger depuis 15 ans et représente les intérêts des Suisses vivant en Amérique du Sud.

 

Vidéo en italien Vidéo en espagnol

 

«Je m'engage pour les Suisses de l'étranger car j'ai encore un lien profond avec la Suisse et je ne veux pas perdre mes contacts et ce réseau de connaissances.

 

Je me sens très bien représenté par l'Organisation des Suisses de l'étranger et je peux toujours transmettre des idées et des suggestions.

 

Pour assurer la continuité de son travail, l’OSE dépend de votre soutien et de vos legs. En tant qu’organisation à but non lucratif, elle a besoin de votre aide pour accomplir de ses missions.»

Françoise Millet-Leroux, France

Françoise Millet-Leroux a 74 ans et réside depuis de nombreuses années à Romilly-sur-Seine, en France, en tant que Suisse de l'étranger. Elle est présidente de l’Union des Associations Suisses de France et membre du Conseil des Suisses de l'étranger depuis plus de 10 ans.

 

  

«Si, il y a déjà plus de 10 ans, j’ai rejoint l’OSE en devenant déléguée au Conseil des Suisses de l’étranger, au sein du groupe représentant les Suisses de France, c’était pour la soutenir dans sa détermination à vouloir préserver et même légitimer la représentativité et les droits des Suisses de l’étranger, citoyens suisses à part entière.


Mais, à ce jour, une nouvelle priorité est venue s’ajouter aux missions de l’OSE : la pandémie que nous venons de vivre et ses conséquences catastrophiques a précarisé la situation de nombreux compatriotes, résidant surtout hors du continent européen. L’OSE est là pour les aider, par ses conseils et ses réseaux, mais hélas sa propre situation financière ne lui permet plus d’agir aussi largement et efficacement qu’elle le voudrait.


C’est donc à notre tour, nous, Suisses de l’étranger, de venir soutenir l’OSE afin qu’elle puisse renforcer et pérenniser son œuvre commencée il y a déjà plus de 100 ans en notre nom. Faisons un don – quel que soit son montant, il sera précieux ! – et/ou prévoyons un legs dans notre testament en sa faveur : juste retour des choses, en témoignage de notre reconnaissance. En aidant l’OSE, nous nous aidons nous-mêmes ! L’avenir nous en remerciera!»

 

 

David Mörker, USA

David Mörker a 52 ans et vit en tant que Suisse de l'étranger dans le Minnesota, aux États-Unis. Depuis 2017, il est membre du comité du Conseil des Suisses de l'étranger et représente les intérêts des Suisses vivant en Amérique du Nord.

 

 David Mörker

 

«Donner à une cause est une chose. Donner à une cause qui s’engage pour les besoins et les intérêts non seulement de ceux qui vivent à l'heure actuelle, mais aussi pour assurer un héritage durable pour les générations futures, en est une autre. Et oui, l'Organisation des Suisses de l'étranger (OSE) représente cette force motrice qui s'engage sans relâche à soutenir près de 800’000 Suisses mobiles vivant à l'étranger: Sa charte, mais surtout son engagement inébranlable et durable, sa raison d'être, repose sur trois piliers:

 

  1. sensibiliser, représenter et protéger les intérêts et les besoins des Suisses à l'étranger par rapport aux Suisses vivant en Suisse;
  2. servir de plaque tournante pour les Suisses internationaux et mobiles, qui agissent en tant qu'ambassadeurs inofficiels de la Suisse dans le monde entier;
  3. fournir un centre d'expertise pour toutes les questions liées à la mobilité internationale des citoyens suisses

 

L'engagement global et à multiples facettes de l'OSE doit être pérenne et c'est pourquoi je consacre toute mon énergie à faire en sorte que cette organisation indépendante repose sur des bases solides pour les générations futures!


Je vous invite à soutenir cette cause louable dans notre intérêt et celui de nos compatriotes qui vivent dans le monde entier! En tant qu'organisation à but non lucratif, l'OSE dépend de chacun d'entre nous, quels que soient nos moyens. Chaque contribution compte et peut faire la différence.

 

Dans l'intérêt de nos concitoyens suisses vivant en Europe et outre-mer, je vous remercie du fond du cœur pour votre généreux soutien!»