16.08.19 La voix des Suisses de l'étranger compte

 


La séance du Conseil des Suisses de l’étranger (CSE) qui s’est tenue ce vendredi à Montreux a réuni 98 délégués du monde entier. Les discussions ont notamment porté sur les relations bancaires, le vote électronique et les relations Suisse-Europe. Pour ces deux derniers thèmes, des résolutions ont été adoptées à une large majorité. Un manifeste électoral a également été adopté. En cette année électorale, les Suisses de l’étranger souhaitent souligner leur importance et rappeler aux politiciens qui sont actuellement en campagne les problématiques qui les touchent.

 

Vote électronique

L’annonce de l’abandon du système genevois fin 2018, puis du système de la Poste au mois de juillet cette année, sont un coup dur pour la «Cinquième Suisse». Les élections fédérales de l’automne auront lieu sans aucune offre de vote électronique pour les Suisses de l’étranger. Or, pour nombre d’entre eux, il s’agit de l’unique moyen d’exercer leurs droits politiques, le matériel de vote arrivant fréquemment trop tard dans leurs boîtes aux lettres. Le CSE a adopté à une large majorité une résolution pressant les autorités à s’engager davantage en faveur du développement d’un canal de vote électronique fiable, digne de confiance et dont le financement serait assuré.

Lire le factsheet sur le vote électronique

 

Accord-cadre entre la Suisse et l’Union européenne

Les Suisses de l’étranger sont les premiers à ressentir les changements dans les relations qu’entretient la Suisse au niveau international et à en subir les conséquences. 458 000 d’entre eux vivent dans l’UE. C’est la raison pour laquelle le CSE a adopté à une large majorité une résolution. Celle-ci rappelle aux autorités que la présence de nos concitoyens dans les pays de l’UE représente une chance pour la Suisse et qu’il faut donc tenir compte de cet aspect lors des discussions.

 

Manifeste électoral

En vue des élections fédérales 2019, l’Organisation des Suisses de l’étranger (OSE) entend jouer au mieux son rôle d’organisation de défense des intérêts des 760'200 Suisses vivant à l’étranger. En accord avec ses quatre missions de base qui consistent à informer, relier, défendre et conseiller les membres de la Cinquième Suisse, l’OSE soumet aux partis et acteurs politiques suisses des requêtes prioritaires résumées en huit points dans ce manifeste électoral 2019.

Télécharger le manifeste électoral