06.06.13 Le Conseil des Etats laisse tomber le consulat général de Chicago

 


Communiqué de presse

Aujourd’hui,  les membres de la Chambre haute ont refusé le maintien du Consulat général de Chicago, allant ainsi à l'encontre du vote du Conseil national d’avril dernier. L’Organisation des Suisses de l’étranger regrette que le Conseil des Etats donne ainsi le feu vert à la poursuite de l’érosion de notre réseau consulaire. Elle salue cependant la décision de maintenir l’ambassade de Suisse au Guatemala, tout en se disant déçue d’apprendre que celle-ci sera amputée de sa section consulaire. 

 

C’est par 26 voix contre 11 et 4 abstentions que les sénateurs se  sont prononcés contre une motion qui demandait de renoncer à la fermeture du Consulat général de Chicago, tout en se prononçant dans un même temps à l’unanimité pour le maintien d’une ambassade de Suisse au Guatemala. Celle-ci sera cependant  amputée de sa division consulaire, comme l’a annoncé le Conseiller fédéral Didier Burkhalter aux sénateurs présents. L’Organisation des Suisses de l’étranger (OSE)  regrette la première décision qui va dans le sens d’un rétrécissement du réseau consulaire suisse. Quoique satisfaite du maintien de l’ambassade de Suisse au Guatemala, l’annonce de la fermeture prochaine de sa division consulaire inquiète l’OSE.  En effet, elle

se bat depuis des années pour le maintient d’un réseau de représentations suisses de qualité et pour que cesse le processus de dissolution du réseau consulaire. 716'000 Suisses vivent à l’étranger et chaque année près de 16 millions de voyages sont effectués par nos concitoyens. 

 

Faux signal du Conseil des Etats

La décision prise aujourd’hui par les Conseillers aux Etats va à l’encontre du signal donné par le Conseil national le 16 avril dernier. Les députés avaient été amenés à se prononcer sur deux  motions demandant le maintien du consulat de Chicago et de l’ambassade de Suisse au Guatemala. Elles avaient été acceptées à une large majorité des membres de la Chambres basse, donnant ainsi un signal clair sur la nécessité de mettre un terme à la dissolution du réseau consulaire suisses à l’étranger.

Jacques-Simon Eggly, président de l’OSE, note que « Le Conseil des Etats donne un faux signal en ne s’opposant pas à la fermeture du Consulat général de Chicago. Tandis que la Suisse est plus seule que jamais sur la scène internationale, il serait nécessaire de renforcer notre présence politique et économique à l’étranger  et d’assurer aux Suisses de l’étranger, nos premiers ambassadeurs, un service consulaire de qualité ».


En attente d’une politique claire du gouvernement

Jacques-Simon Eggly ajoute que «la décision du Conseil des Etats est d’autant plus regrettable qu’elle intervient dans un contexte de refonte du réseau consulaire. Elle aborde cette question au cas par cas plutôt que dans sa globalité ».   Le 14 juin 2012, le Conseiller national et membre du comité de l’OSE Roland Büchel (UDC/  SG) avait en effet déposé une motion demandant un moratoire sur la fermeture des consulats jusqu’à la fin de la législature.  Dans sa réponse du 22 août 2012, le Conseil fédéral avait préconisé le rejet de cette motion au titre que «Le réseau consulaire suisse est en cours d’évaluation » et que le «redéploiement en profondeur des services consulaires» durera jusqu’en 2014. Le Conseil national a deux ans pour traiter l’intervention.

 

Pour toute information

Organisation des Suisses de l’étranger (OSE)

Ariane Rustichelli – Porte-parole

031 356 61 00 – 078 703 56 96

rustichelli@aso.ch; www.aso.ch