13.11.15 Le report du vote électronique, une catastrophe pour les Suisses de l'étranger

 


L'Organisation des Suisses de l'étranger (OSE) apprend avec consternation que le Conseil d'Etat du Canton de Vaud entend reporter les essais de vote électronique à l'horizon 2021 - en lieu et place de 2016. L'OSE demande que les Suisses de l'étranger puissent participer aux élections fédérales de 2019, pour le Conseil national, mais aussi le Conseil des Etats.

 

Dans un rapport daté du mois de novembre, le Conseil d’Etat du Canton de Vaud demande une modification de la Loi sur l’exercice des droits politiques consistant à un report des essais sur le vote électronique. Jusqu’à présent l’année 2016 aurait dû constituer la date clé des essais pour l’introduction du vote électronique dans ce canton. Il s’agit donc d’un report généralisé de tout le processus d’introduction d’un canal de vote primordial pour que les Suisses de l’étranger puissent exercer leurs droits politiques. En effet, nombre d’entre eux reçoivent le matériel de vote envoyé par courrier postal trop tard, ou même pas du tout, et se voient ainsi exclus du système démocratique suisse.

 

D’autre part, plusieurs cantons se réunissent ce lundi 16 novembre 2015 afin de discuter des suites à donner à la mise en place du vote électronique, notamment en lien avec la dissolution du consortium autour du système zurichois, qui s’était vu refusé l’aval de la Chancellerie fédérale lors des élections du mois d’octobre.

 

L’OSE est inquiète et exhorte les cantons à ne pas reporter leurs essais mais à continuer leurs démarches pour une introduction rapide du vote électronique. Un report signifierait la mort de ce canal de vote et serait une nouvelle dramatique pour les Suisses de l’étranger.

 

Organisation des Suisses de l'étranger

Ariane Rustichelli, co-directrice de l’OSE

Tél.  +41 (0)78 703 56 96 - rustichelli@aso.ch

 

L’OSE met à disposition des journalistes des photographies libres de droit sur son site Internet : https://www.aso.ch/fr/information/medias