13.06.18 Problématique bancaire : pas de solution pour les Suisses de l'étranger

 


L’Organisation des Suisses de l’étranger (OSE) qui défend 751 800 compatriotes installés à étranger est déçue que le Conseil des États se soit aujourd’hui exprimé contre les Suisses de l’étranger. Il a en effet décidé de ne pas suivre la majorité de sa commission de politique extérieure (CPE-E) en refusant la motion 17.3626 par 30 voix contre 9 et 4 abstentions. Celle-ci souhaitait que PostFinance admette les Suisses de l’étranger aux conditions similaires que ceux de l’intérieur. Aucune solution n’est donc proposée à nos concitoyens à l’étranger, pour un problème qui dure depuis 10 ans.

 

En effet, depuis 2008, les Suisses de l’étranger éprouvent des difficultés à maintenir des relations bancaires avec la Suisse à des conditions raisonnables. Or, nos compatriotes s’expatrient toujours plus pour des raisons professionnelles et pour une courte durée, ce qui rend d’autant plus nécessaire la possession d’un compte bancaire en Suisse. C’est le cas notamment pour contracter une assurance-maladie, cotiser à l’AVS, recevoir les prestations des caisses de pension ou gérer les revenus et dépenses liés à un bien immobilier.