11 492 signatures pour la pétition «Le vote électronique pour tous les Suisses de l'étranger»

Comité de l'OSE: Remise de la pétition en ligne e-voting

 

Le 30 novembre 2018 à Berne, l’Organisation des Suisses de l’étranger (OSE) a remis à la Chancellerie fédérale les plus de 11 000 signatures récoltées en ligne auprès de nos concitoyens expatriés. La pétition demande l'introduction du vote électronique pour toutes les Suissesses et les Suisses de l'étranger d'ici à 2021. Ce canal de vote semble, pour l’instant, seul à-même de permettre aux Suisses de l’étranger de participer aux élections et votations fédérales. Le matériel de vote arrive fréquemment trop tard dans leur boîte aux lettres.

 

Des voix critiques contre le vote électronique s’étant fait entendre, le Conseil des Suisses de l’étranger – reconnu par la Confédération comme porte-parole de la «Cinquième Suisse» – a décidé, lors de sa séance du 10 août dernier, de lancer une pétition en ligne, www.evoting2021.ch. Celle-ci demande au Conseil fédéral et au Parlement de rendre le vote électronique accessible à toutes les Suissesses et à tous les Suisses de l'étranger d'ici à 2021.

 

En l’espace de quelques mois et uniquement par le biais des moyens de communication dont dispose l’OSE, la pétition a récolté 11 492 signatures dans 150 pays, soit près de 7% des Suisses de l’étranger inscrits sur un registre électoral. En effet, 172 100 Suisses de l’étranger étaient inscrits sur un registre électoral au 4 mars 2018, soit l’équivalent du corps électoral de Thurgovie. Ce résultat est au-delà des chiffres escomptés puisque l’OSE s’était donné pour but d’atteindre 10 000 signatures. Ce succès est la preuve, s’il en fallait une, de l’importance de ce canal de vote pour nos concitoyens à l’étranger.

 

Tout comme leurs compatriotes de l’intérieur, les Suisses de l’étranger peuvent participer aux votations et élire leurs représentants sous la Coupole fédérale. Malheureusement, et trop souvent, ils reçoivent leurs documents trop tard pour pouvoir voter dans les délais. Le résultat des votations et élections est faussé puisque de nombreux Suisses de l'étranger sont empêchés d'exercer leurs droits politiques.

 

La pétition a été remise le 30 novembre 2018 à la Chancellerie fédérale par le président de l’OSE, Remo Gysin. Ce dernier a rappelé que «pour l’instant, seule une introduction du vote électronique semble à-même de garantir le respect des droits démocratiques de nos compatriotes à l’étranger.»

 

 

Comité de l'OSE: Remise de la pétition en ligne e-voting